Vue depuis les Condos-Natakam

Le Canada est un immense territoire où la nature est omniprésente. Au milieu des fjords, des forêts et des lacs, les animaux ont une place prépondérante. Parmi eux, les baleines font partie de ceux les plus convoités par les voyageurs qui viennent visiter le Canada. Sur la côte est, plus particulièrement au Québec, les baleines envahissent durant plusieurs semaines le fleuve Saint-Laurent. Retour sur une rencontre magique et inoubliable.

 

Moi aussi je veux voir les baleines !

Juillet 2013. A bord d’un vol pour les Etats-Unis, je discute avec une petite fille qui voyage avec sa famille à destination du Canada. Le Canada ? Ca me tente depuis plusieurs années mais l’envie ne s’est jamais concrétisée pour le moment. Cette petite fille me précise également qu’ils y vont pour voir les baleines. Et là, cela n’a fait qu’un tour dans ma tête : moi aussi je veux voir les baleines ! Autant dire qu’en ce jour du mardi 23 juillet 2013, la destination de nos vacances d’été 2014 était déjà fixée…

Lors de la préparation de ce voyage, plusieurs questions se sont posées à moi. Où voir les baleines ? Comment ? Est-ce que nous serons certains d’en apercevoir ? Parce que si la demoiselle (ou le damoiseau) ne daigne pas se montrer, nous n’aurons plus que nos yeux pour pleurer.

Par ailleurs, il était inconcevable de se tasser avec toute une horde de touristes sur un bateau affrété et devoir jouer des coudes pour avoir la meilleure place. Après maintes recherches et une aide plus que précieuse trouvée sur un forum de voyages, il a été décidé de rencontrer nos amis les cétacés en parcourant le Saint-Laurent à bord d’un zodiac. Et en comité restreint pour apprécier davantage cet instant unique.

 

Les Bergeronnes ou la rencontre tant attendue avec les baleines

Au Québec, il existe plusieurs endroits pour observer les baleines. Le plus connu est Tadoussac, à la jonction du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saguenay. C’est ici que se retrouve la majorité des touristes venus observer les baleines. Majoritairement dans de gros bateaux où tout le monde se pousse. Cela signifie aussi probablement beaucoup de trafic sur le fleuve et peut-être une chance réduite de voir les baleines.

 

Vacances Essipit, l’organisateur de notre rencontre

Au nord de Tadoussac, la petite ville des Bergeronnes est un peu plus tranquille. C’est d’ici que nous allons partir observer les baleines. Avant notre départ, j’avais préalablement réservé notre croisière et heureusement d’ailleurs ! Les zodiacs ont une capacité d’une dizaine de places et comme vous pouvez l’imaginer, elles partent comme des petits pains au plus haut de la saison touristique.

 

 

Pour effectuer l’excursion, j’ai porté mon choix sur Vacances Essipit dont je n’avais lu que du bien. En plus d’être professionnelle, cette société assure une observation respectueuse des baleines et des mammifères marins en général. Et ça, c’est quand même extrêmement important. Sachez que les capitaines des zodiacs connaissent le fleuve Saint-Laurent sur le bout des doigts. Ils arrivent à repérer le moindre oscillement de l’eau, aussi minime soit-il. Nous comptons donc sur leur dextérité pour nous dénicher sans mal le plus grand animal du monde. Qui est, soit dit en passant, excellent au jeu de cache-cache. Qui pourrait le croire vu sa taille ??

Même s’il fait beau et chaud, la température baisse rapidement lorsque vous êtes au beau milieu du fleuve. C’est pourquoi il est demandé de s’habiller chaudement et ensuite d’enfiler veste et pantalon imperméables, gants et bonnet fournis sur place. Nous voici donc harnachés tels des bibendums et notre impatience grandit de secondes en secondes. Nous avons hâte de partir à l’assaut du fleuve et de faire « la chasse aux baleines ».

 

Avant de voir les baleines, ton mal en patience tu prendras

Zodiac - Vacances Essipit - croisière baleines

Zodiac – Vacances Essipit

Le jour de notre sortie, le temps était extrêmement brumeux. Mais pas de quoi s’inquiéter, l’excursion dure entre 2 et 3 h, le brouillard peut encore se lever. Notre capitaine, tel le capitaine Haddock mais avec une barbe blanche, à l’affût, guette le moindre mouvement. Mais le brouillard empêche vraiment toute visibilité. L’inquiétude commence à monter car nous avons déjà passé plus de la moitié de notre temps sur l’eau et je désespère. Allons-nous devoir vraiment rentrer bredouille ??

 

 

Finalement, notre capitaine finit par changer de cap. Et là, la croisière commence à prendre tout son sens. Nous commençons par

Beluga - Fleuve Saint-Laurent - baleines

Beluga – Fleuve Saint-Laurent

voir des bélugas, reconnaissables par leur couleur blanche. Puis à force de scruter l’eau et beaucoup de patience, une baleine bleue surgit à quelques mètres devant nous. Il faut savoir qu’une baleine bleue mesure entre 20 et 25 m. La plus grande mesurée à ce jour est de 30 m ! On se sent tout petit à côté d’elle… Nous aurons la chance de la voir plonger à deux reprises et ce spectacle vaut toutes les photos du monde.

Mais il est déjà l’heure de rentrer. Notre zodiac fait demi-tour, la baleine, elle, continue sa route pour le bonheur d’autres futurs voyageurs.

 

Observer les baleines autrement

Condos-Hôtels Natakam - baleines

Condos-Hôtels Natakam

Si vous avez le mal de mer et/ou préférez observer les baleines par vous-même, sachez que c’est tout à fait faisable. Alors oui, il faudra vous armer de patience et d’avoir de bonnes jumelles. Ou bien loger dans un condo, hébergement très courant au Québec. C’est en fait ni plus ni moins qu’un appartement aménagé. Lors de notre séjour, nous avons séjourné aux Escoumins, situés à quelques km au nord des Bergeronnes. Et plus particulièrement aux Condos-Hôtels Natakam, idéalement situés face au fleuve Saint-Laurent.

Cette situation idyllique nous a permis de voir plusieurs rorquals, animaux appartenant à la famille des cétacés, nageant à seulement quelques dizaines de mètres devant nous. Un spectacle magique dont on ne se lasse pas.

Rorqual sur le fleuve Saint-Laurent - baleines

Rorqual sur le fleuve Saint-Laurent

Si vous comptez venir observer les baleines lors de votre prochain voyage au Québec, je vous conseille vivement de dormir au moins une nuit aux Condos-Hôtels Natakam. Et de réserver le plus tôt possible car nous avions fait une demande au mois de février pour le mois d’août et il ne restait qu’un seul logement de disponible… Mais pas de panique, des condos ce n’est pas ce qui manque dans ce coin du Québec. Cependant, tous n’offrent pas une vue pareille.

 

 

 

Vue depuis les Condos-Natakam - baleines du Saint-Laurent

Vue depuis les Condos-Natakam

 

Cette rencontre avec les baleines a été le temps fort de ce voyage. Mon seul regret est de n’être pas restée plus longtemps. Juste histoire de se poser face au fleuve et de noyer mon regard dans ce fleuve sombre qui cache bien des trésors.

 

Pour lire ou relire mes autres articles, rendez-vous sur la page de mon blog. Et si cet article vous a plu, ne manquez pas prochainement celui de ma rencontre avec les éléphants (en liberté) en Thaïlande.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Publier des commentaires